EVASION TV
Une télévision se trouvant en République de Guinée.

Guinee/ falsification de la nouvelle Constitution : Dr Ousmane Kaba du Pades Reagit

0

Le leader du Parti des démocrates et de l’espoir (PADES ), Dr Kaba a fustigé ce qu’il qualifie malhonnêteté des auteurs de la falsification de la nouvelle Constitution : « Nous nous n’avons pas reconnu la nouvelle Constitution. On ne peut pas nous empêcher d’en parler dans la mesure où cette constitution a pour vocation de s’imposer à tous les guinéens, ceux qui sont d’accord et ceux qui ne sont pas d’accord. Nous avons tout le droit d’en parler » , dit-t-il.
Puis d’ajouter, qu’il y a une différence entre la Constitution qui a été voté et le projet qui a été publié au journal officiel de la République et la constitution promulguée qui a été aussi imprimée dans le journal officiel .
« Lorsqu’on met côte à côte les deux constitutions il y a un changement, c’est ce qu’on appelle falsification. Le premier projet de la nouvelle constitution incluait les candidatures indépendantes, d’ailleurs une bonne partie de ceux qui ont supporté l’ont fait sur cette base. Et on ne retrouve plus ça dans la version publiée. d’autre part, dans la version publiée, il y a les parrainages qui n’ont pas existé dans le projet de la nouvelle constitution. Ça veut dire qu’il y a une falsification. C’est extrêmement grave, quand les gens peuvent se permettre de falsifier , de tricher avec la loi suprême du pays, je me demande quel genre de pays nous voulons bâtir ? », s’interroge le président PADES.
Le sujet étant au sein de la place publique : beaucoup des juristes font appel à la cour constitutionnelle, pour Dr Kaba cette cour, risque d’être inopérante parce qu’il n’y a pas d’auto saisine premièrement et deuxièmement les voix de saisine désormais ne sont ni les ONG ni les individus qui peuvent saisir la cour constitutionnelle .
Il explique en indiquant que pour ce mécanisme s’opère, il faut qu’un des présidents d’une institution ou douze députés fasse la demande collective pour que la cour puisse s’en charger.
« ça veut dire que c’est la preuve d’une grande malhonnêteté de ce qui sont au pouvoir », déplore-t-il.

Djiwo Bah pour groupeevasionguinee.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Left Menu Icon
Right Menu Icon